Contact : 05 64 10 00 21 | Support : 05 86 07 77 77

Comment gérer l’absence des salariés

L’entreprise responsable est avant tout responsable du bien-être de ses salariés. Ce nouveau paradigme de l’entreprise du 21e siècle, issu de la recherche de sens, s’inscrit dans un mouvement de fond de la société tout entière. En définitive, et la crise l’a prouvé, ce sont ces femmes et ces hommes, que l’on appelle le capital humain par commodité, qui détiennent l’expertise et le savoir-faire de l’entreprise.

La crise sanitaire a révélé l’importance du capital humain dans les périodes de crise pour permettre aux entreprises de continuer leur activité avec le moins de dommages possible. Paradoxalement, malgré l’automatisation et la prise en charge par la technologie de nombreuses fonctions dans l’entreprise, la numérisation des entreprises et de l’économie n’a pas réduit le rôle des collaborateurs. De fait, l’actif principal de l’entreprise est immatériel. Ce sont les hommes et les femmes qui y travaillent pour la satisfaction de leurs clients et, par conséquent, pour la réussite de leur entreprise.

Proposer des outils qui responsabilisent les collaborateurs

Mais dans un contexte de changements de fond et à tous les niveaux (réglementaires, organisationnels, numériques, humains, sociaux et sociétaux…), la période actuelle s’apparente à une révolution permanente pour les services RH. Inadéquatement gérée, la problématique de l’absence au travail peut devenir un lourd problème pour l’employeur. Les conséquences de ces absences peuvent entraîner des coûts non négligeables (absentéisme prolongé, perte de savoir-faire, perte de gains). Pour l’employé, le risque réside dans la perte de revenus et une dégradation de son rôle social.

En somme, pour les services RH, l’équation consiste à utiliser les outils numériques pour gérer les absences et surtout proposer des outils de gestion qui responsabilisent les collaborateurs, afin qu’ils prennent en main leur calendrier de présence. Il s’agit en définitive, et tout en assurant le respect de la législation — ou des législations pour les multinationales — de conjuguer l’attractivité à la fidélisation. Deux facteurs qui contribuent directement à l’image de marque sociétale de l’entreprise en tant qu’employeur.

Se conformer à la législation et aux accords d’entreprise

Les outils numériques dévolus à la gestion des absences et des congés proposent des paramètres de politique configurables, afin de se conformer à la législation et aux accords d’entreprise. Parmi leurs avantages les plus cités, la réduction des tâches administratives, répétitives et avec peu de valeur ajoutée, est généralement citée en premier. En permettant aux collaborateurs de gérer leurs propres congés, à travers un portail en libre-service, les services RH économisent des heures de saisie fastidieuse.

De plus, la gestion automatisée est définie par les options de configuration de la politique de l’entreprise, ce qui permet aux applications d’émettre des avertissements, en cas de chevauchement de congés par exemple. Elle permet en outre aux managers d’être sûrs qu’ils disposeront de l’effectif nécessaire avant d’approuver les congés. Enfin, pour répondre aux exigences de conformité, les applications proposent des modules de gestion et de suivi des congés payés, des absences, des heures supplémentaires…

Grâce à une politique des absences conforme et bien conçue, les applications de gestion des absences permettent d’identifier et de corriger les tendances indésirables. Par ailleurs, en permettant aux collaborateurs d’être acteurs et intervenants à travers des portails en libre-service, l’entreprise renforce la cohésion de ses équipes et l’engagement des salariés.

Partagez l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Publications récentes

Contact

Vous avez besoin d’un renseignement complémentaire ? N’hésitez pas à nous contacter via notre formulaire, nous vous répondrons dans les plus brefs délais.